Arrivée dans l’unité de soins palliatifs, la personne vit souvent la dernière étape de sa vie, dans l’angoisse, la solitude, et le silence pour protéger ses proches, eux-mêmes souvent démunis, dans la peine et l’épuisement.

Le bénévole est là, simplement présent, disponible, dans une attitude de respect, d’écoute et de soutien respectueuse de l’intimité et de la confidentialité de la personne, de sa famille et de ses proches. Il se refuse à tout prosélytisme et il n’a pas accès au dossier médical.

 

L’intervention des bénévoles respecte une charte qui définit les principes qu’ils doivent respecter dans leur action. Ces principes comportent notamment le respect des opinions philosophiques et religieuses de la personne accompagnée, le respect de sa dignité et de son intimité, la discrétion, la confidentialité et l’absence d’interférence dans les soins.

Témoignage

 

 

 

Que faisons-nous, nous bénévoles ?

Nous apportons une écoute, un regard, un mot, un sourire, une présence ….

Il arrive que nous restions aux côtés d’un patient qui ne parle pas ou qui ne souhaite pas parler.

 

Que faisons-nous, nous bénévoles ?

Nous sommes dans l’écoute du patient et de sa famille.

Quand nous rentrons dans la chambre nous rentrons chez lui, c’est le patient qui dirige la conversation. Il nous parle de sa famille, de son métier, de ses loisirs et parfois de sa maladie.

 

Que faisons-nous, nous bénévoles ?

Nous ne faisons rien. Il arrive que des patients, étant en confiance, nous parle de choses très personnelles. Nous sommes tenus au secret.

 

Que faisons-nous, nous bénévoles ?

Nous rencontrons des personnes de toute religion. Nous sommes la société civile. Nous ne portons pas de blouse blanche, nous avons simplement un badge avec notre prénom.